Les cours qui marchent #2 – L’économiste infiltré

|  Laissez vos commentaires

La semaine dernière, nous avons démarré une série d’articles sur les cours qui nous ont marqué, les cours qui « marchent ». Voici l’épisode 2 !
 
C’est un cours d’économie en études supérieures. Le prof avait une voix plutôt calme et basse, presque ronronnante, et nous expliquait posément chaque semaine les principes de base de la microéconomie. C’était un cours intéressant mais sans grand dynamisme, que je terminais généralement en prise de notes automatique, l’esprit dérivant entre veille passive et sommeil actif. Et puis un jour, les deux heures hebdomadaires ont pris une tournure inattendue : pendant 120 minutes, le prof nous a tenus en haleine en nous narrant comme si nous y étions l’étude économique de terrain réalisée par un économiste (Steven Levitt) et un sociologue (Sudhir Alladi Venkatesh), en immersion dans un gang de dealers. Trafic de drogues, espionnage, règlements de compte sanglants et coups bas pour casser la concurrence, c’était de l’économie concrète et appliquée, et c’était absolument passionnant !

Ça marche grâce…
– Au côté imprévu de ce cours, totalement inattendu et différent de ce qui nous était proposé jusqu’ici : le formateur (et les formés) tombe(nt) parfois dans des automatismes, et il suffit parfois de secouer tout ça en changeant son approche pour recréer de l’intérêt !
– Au décalage entre le sujet du cours (l’économie) et l’approche choisie pour l’expliquer (l’histoire romancée d’une enquête économique au cœur d’un gang de dangereux truands) : c’est original, ça secoue, ça réveille, et les gens adorent qu’on leur propose d’apprendre en écoutant des histoires !
– Au traitement empirique et pratique du thème : apprendre la théorie de l’économie, c’est bien, mais c’est abstrait. Constater que les théories et principes économiques s’appliquent également chez les trafiquants de drogues, et les voir décryptés, ça rend tout de suite les choses plus concrètes et palpables !

Et vous, est-ce que vous avez des expériences de formation mémorables à raconter ? N’hésitez pas à nous les partager dans les commentaires !
 
PS : Pour ceux que ça intéresse, l’étude sur l’économie de la drogue est racontée par Steven Levitt himself ici 😉 =>
https://www.ted.com/talks/steven_levitt_the_freakonomics_of_crack_dealing
 
 


 , ,

Emmanuelle Veron

  • Master 2 en Sciences du Langage, spécialité Didactique du Français Langue Etrangère – Université Grenoble-Alpes et CNED
  • Diplômée de Sciences Po – Master Affaires Internationales, mention « Management Public International »

Depuis toute petite, j’adore découvrir et apprendre de nouvelles choses. De l’actualité à la grammaire d’une langue étrangère en passant par les neurosciences, tout m’intéresse (ou presque) ! Je suis aussi fascinée par le langage sous toutes ses formes : les livres, les langues, les images ou la musique sont pour moi autant de moyens complémentaires de transmettre des connaissances et des émotions.
Comprendre, expliquer, donner envie d’apprendre grâce à des supports ludiques et innovants : autant de missions qui me passionnent et qui sont au cœur du travail chez Sydo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.