Motivation et apprentissage : allez les gars, on est chaud !

|  Laissez vos commentaires

On ne le dit jamais assez : la motivation est un des facteurs clés de l’apprentissage. Pourtant, les mécanismes de la motivation sont souvent assez peu connus des formateurs et des enseignants. Dans cet article, je vous propose de revenir sur cette notion pour en comprendre les principes de bases et savoir sur quels leviers jouer pour motiver vos apprenants !

La motivation, définitions

Il existe de très nombreuses définitions et de nombreux modèles de la motivation, mais il y en a une que je trouve particulièrement adaptée à la place de la motivation dans l’apprentissage :

« La motivation, c’est une force mobilisatrice qui met en mouvement et qui maintient en mouvement jusqu’à l’atteinte de l’objectif fixé. »

Cette définition est intéressante car elle définit la motivation en utilisant 3 critères :

  • Une force qui met en mouvement : la motivation donne l’impulsion de départ nécessaire pour s’engager dans une tâche ;
  • Une force qui maintient en mouvement : c’est grâce à la motivation qu’on reste engager dans la tâche ;
  • Pour atteindre un objectif : il n’y a pas de motivation s’il n’y a pas d’objectif clairement défini.

Motivation extrinsèque et motivation intrinsèque

On parle de motivation extrinsèque quand ce fameux objectif est fixé par quelque chose ou quelqu’un d’extérieur à l’individu. Pour caricaturer, on peut dire que dans le monde professionnel la « prime sur objectifs », voire le salaire, créent des motivations d’ordre extrinsèque.

À l’inverse, la motivation intrinsèque est propre à l’individu : soit parce qu’il s’est lui-même fixé son objectif, soit parce que la tâche à accomplir lui procure du plaisir, sans avoir besoin de récompense extérieure.

Bien sûr, la motivation intrinsèque est bien souvent la plus utile pour l’apprentissage : on apprend bien mieux pour soi et parce qu’on perçoit une utilité à l’objet de l’apprentissage, que quand on y est « obligé » par notre hiérarchie par exemple.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille grandement cette conférence TED de Dan Pink.

Comment venir titiller la motivation intrinsèque de vos apprenants ?

Première chose incontournable à faire, exposez et expliquez clairement les objectifs de votre formation aux apprenants. Dans l’idéal, ces objectifs doivent correspondre à leurs attentes : à vous de trouver des liens entre ce que vous apportez et les attentes des apprenants, et même plus globalement entre ce que vous apportez et ce qu’ils vivent au quotidien.

Ensuite, donnez de l’autonomie à vos apprenants : dans la définition de leur objectif, mais aussi dans les activités que vous proposez au cours de la formation.

Et enfin, essayez de susciter leur curiosité : posez-leur des colles, des énigmes, pour qu’ils aient envie de se creuser la tête et de résoudre le mystère !

Vous retrouverez dans nos pages un livre blanc très complet sur le rôle de la motivation dans l’apprentissage.

 


Raphaël LAUER

  • Diplôme d’ingénieur en Sciences Cognitives – Ecole Nationale Supérieure de Cognitique de Bordeaux (ENSC)

A l’école, j’ai toujours eu l’impression qu’on cherchait à faire des « têtes bien pleines » plutôt que des « têtes bien faites ». Ouais… Pas très utile. On pourrait essayer de faire mieux, non ? C’est ça qui m’intéresse dans la pédagogie : chercher de nouvelles méthodes et de nouveaux outils pour se construire intellectuellement et arrêter de faire apprendre un tas de trucs qui, au final, ne servent qu’à passer un diplôme ou valider une formation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.