Attention et e-learning (partie 2/2)

|  Laissez vos commentaires

La semaine dernière, nous avons vu comment fonctionnait l’attention, notamment dans le cadre de la réalisation d’un e-learning. Mais alors, comment optimiser l’attention ?
 

Quelques bonnes pratiques pour garder l’attention de vos apprenants

 
La première chose est d’éviter de diviser l’attention de vos apprenants. Ils doivent être focalisés sur ce que vous souhaitez leur enseigner. Par exemple, il ne faut pas leur afficher un texte en même temps qu’une vidéo (sauf si ce sont des sous-titres pour en faciliter la compréhension).

Ensuite, il faut limiter le nombre d’informations (et surtout les informations simultanées) et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, le joueur sera vite découragé par la lecture d’un trop grand texte. La seconde raison, et la principale, c’est qu’il cherchera à se concentrer sur un trop grand nombre d’informations en même temps avec comme risque de rater des éléments essentiels.

Il faut aussi limiter les stimuli lorsque nos joueurs sont concentrés. Par exemple, si un texte est affiché, il ne faut pas mettre de bouton qui clignote, de pop-ups ou autres distractions venant perturber l’apprentissage.

Enfin, les pop-ups éphémères sont rarement des bons moyens de passer des informations importantes. En effet, rien ne vous garantit que le joueur ait traité ou même perçu l’information. Pour maximiser vos chances, il faut soit attendre que le joueur effectue l’action souhaitée, soit ajouter un bouton pour que le joueur signale qu’il a pris connaissance de l’information.
 

Attention avec l’attention

 
Lorsque vous allez concevoir un e-learning, vous allez devoir manipuler l’attention avec soin et placer vos apprenants dans une bonne configuration pour apprendre. Par exemple, il vous appartiendra de faire ressortir un texte important pour attirer l’attention de vos joueurs sur celui-ci et leur montrer qu’ils ne doivent pas le rater.

Pour ce faire, un moyen simple d’attirer l’attention sur une information importante est l’effet de saillance, lorsqu’un objet contraste avec le reste du décor. Il sera mis en évidence, va attirer l’attention et aura plus de chance d’être vu ou remarqué par le joueur (bien entendu cela n’assure pas que le joueur porte son attention dessus s’il est déjà concentré sur autre chose).
 

Pour résumer

 
– Notre attention est limitée, nous ne pouvons pas (ou après beaucoup d’entraînement) nous concentrer sur plusieurs choses à la fois.

– Il est préférable de minimiser les stimuli lorsque vous transmettez des informations, les distractions demandant un effort de traitement important qui va fatiguer nos apprenants et réduire leur capacité d’attention.

L’attention agit comme un filtre. Ainsi, il se peut que des informations importantes soient ratées s’il est trop sollicité. À vous de faire en sorte que les apprenants ne les ratent pas.
 
 

Pour approfondir cette problématique :

 
“Dans le cerveau du gamer” de Celia HODENT
http://dunant-evreux-col.spip.ac-rouen.fr/?l-attention-un-des-4-piliers-de-l-apprentissage 
 
 
 
 
 

Icons made by Freepik from www.flaticon.com
Icons made by Freepik from www.flaticon.com

 
 


 , , , ,

Clément Naffetat

  • Ingénieur en mécanique et microtechniques – ENSMM

Utiliser la machine, qui ne comprend que des 1 et des 0, pour faire nos outils pédagogiques amusants.

Cela fait longtemps que je suis passionné par l’informatique et l’électronique : programmation, jeux vidéo, robotique, intelligence artificielle… Beaucoup de notions qui paraissent compliquées mais qui, pour une certaine raison, me parlent.

C’est ce que j’aime tant dans les projets que l’on peut réaliser chez Sydo : mettre en pratique et découvrir un peu plus de ces domaines qui me plaisent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.