ThingLink

|  1 Commentaire

Vous voulez rendre vos images plus dynamiques ? Alors vous ne pouvez pas passer à côté de ThingLink, non de Zeus ! Le concept est d’une insolente simplicité, vous placez des liens sur une photo qui, une fois cliqués, vous donneront des contenus complémentaires.

Dans la pratique, c’est tout aussi simple ! Une fois inscrit (via une interface fort jolie), vous n’avez plus qu’à choisir une image (depuis votre bureau, cloud ou Url), placez vos zones cliquables, choisissez votre icône, indiquez titre, liens et descriptions et voilà, le tour est joué ! Ensuite, vous n’avez plus qu’à partager votre projet comme vous le souhaitez : sur Facebook, Twitter ou même l’intégrer dans votre site web.

Mais là où Thinglink se distingue de ses concurrents, c’est que la majorité des medias (vidéo Youtube, Spotify, Slideshare, Facebook, etc.) s’intègrent parfaitement au logiciel. De quoi prolonger l’expérience interactive.

Malheureusement, rien n’est gratuit (encore moins la qualité) ! Et même si le forfait de base (déjà bien complet) ne vous coûtera pas un sou, il vous faudra débourser 250$ pour une année d’abonnement Premium. Celui-ci vous permettra notamment de personnaliser vos icônes, de profiter des statistiques détaillées ou encore de gérer la confidentialité de vos projets.

Mais alors comment utiliser cet outil pédagogique (me direz-vous) ? Voici quelques exemples d’utilisations :

1 – Carte interactive

C’est la base. Vous voulez expliquer un conflit ? Présenter les attraits touristiques du Nord Pas-de-Calais (bon courage) ? Alors, uploadez votre carte et complétez-la avec votre contenu photo, vidéo, Wikipedia, etc.

2 – Timeline Il est souvent assez compliqué de créer une frise chronologique sans tomber dans la surenchère de texte. ThingLink vous permet donc de créer une timeline claire sans surcharge.

 3 – Infographics

Les infographics, c’est bien beau, mais quand on veut aller un peu plus loin dans l’explication d’un schéma, ça devient vite illisible ! Encore une fois, ThingLink vous permet de garder une illustration simple et claire. Si en plus vous bénéficiez d’un compte Premium, vous pourrez créer vos propres icônes sans parasiter le graphisme existant.

 

4Restitution de contenu

ThingLink peut être un excellent moyen d’évaluer les connaissances acquises lors d’un cours. Vous êtes prof de physique ? Envoyez à vos étudiants une image d’un schéma électrique avec laquelle ils devront réaliser des calculs d’intensité correspondant à tel ou tel endroit du schéma. Ça devrait les occuper un moment. Vous pouvez aussi prendre en photo un schéma dessiné sur un tableau. Ensuite, demandez aux apprenants de le compléter.

5 Décrire une photo

Avec ThingLink, vous pouvez aussi détailler des éléments d’une photo pour en savoir plus sur les protagonistes. Une photo de famille, par exemple.

 Dans l’exemple ci-dessous, vous avez notamment quelques morceaux du groupe Simple Plan. Parce que oui, avec ThingLink on peut aussi intégrer de la musique.

6 – Tutoriel logiciel

Il n’est jamais très simple de créer un tutoriel logiciel… Avec ThingLink, il vous suffira de faire une impression d’écran de votre logiciel et de définir à quoi servent les différents boutons et fonctionnalités.


 7 – (Bonus) Un calendrier de l’avent / chat méchant. (merci Axel) Bon, on ne va pas se mentir, ça n’a rien de pédagogique…

ThingLink en résumé

LES + :

  • Facilité d’utilisation

  • Grandes possibilités dans la version gratuite

  • Applications multiples

LES – :

  • Personnalisation des icônes uniquement en version payante


 , , ,

Articles similaires

Genially

In-ter-ac-ti-vi-té Genially est un outil auteur en ligne, qui permet de réaliser des ressources interactives sous forme d’images, de posters,…


 Un commentaire


  • Mireille

    pouvons-nous avec la version pronium ajouter une image qui ouvre en gros plan lorsqu’on clique sur un pico

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *