Dans les cartons de la réforme de la formation professionnelle

|  Laissez vos commentaires

Fraichement élu, le Président Macron semble ne pas vouloir perdre de temps et lance simultanément plusieurs chantiers de réformes, tous azimuts. Mode YOLO activé.

Parmi ces chantiers, celui de la formation professionnelle, dont il avait fait un des axes majeurs de sa campagne. Voici donc en 3 points ce qui se prépare, histoire de savoir à quelle sauce vous allez être mangés…

La réforme du CPF

Le compte personnel de formation, pourtant pas si vieux (il date de 2015) devrait subir un petit lifting. Alors qu’il correspond pour le moment à un nombre d’heures, il devrait par la suite constituer une somme en euros. Une sorte de porte-monnaie individuel de formation. Les formations représenteront alors un coût, que le titulaire du CPF pourra choisir de débourser. Les salariés devraient également pouvoir s’adresser directement aux organismes de leur choix, alors que c’est aujourd’hui l’une des missions des OPCA.

Le rôle des OPCA

Lors de la campagne, le candidat Macron avait déclaré que les organismes paritaires (les OPCA donc) devraient s’insérer dans un nouveau modèle économique. Une formule pour le moins sibylline, qui doit donner des sueurs froides à nos amis des OPCA. Toujours est-il que leurs missions devraient évoluer, peut-être vers l’accompagnement des entreprises qui souhaitent mettre en place des formations.

La labellisation des formations

Le principe sera de rendre les formations plus transparentes. Pour chaque formation, le salarié devra avoir accès à un certain nombre d’informations : nouvelles compétences acquises, impact sur l’évolution professionnelle et le salaire, etc. Les formations seront ainsi labélisées (on se sait pas encore par qui) et leurs performances seront affichées clairement.

 


 ,

Raphaëlle Guy

  • Diplômée d’un master 2 « communication des organisations » spécialité « gestion de l’information » – Lyon 2

Chiffres, équations, éprouvettes, … J’ai beau souvent ne rien y comprendre, les sciences me fascinent. Au cours de mon parcours, j’ai eu l’occasion de travailler avec de brillants scientifiques qui m’ont permis d’éclaircir certains mystères. Je me suis intéressée à la vulgarisation scientifique, à la médiation culturelle des sciences et à tous les outils innovants qui permettent d’expliquer la science au plus grand nombre.

Articles similaires

Dico Pédago : Gamification

  La gamification est une technique utilisée en marketing, publicité, communication ou formation qui consiste à mettre en place des…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *