Sous-titrer des vidéos existantes en formation : un exercice ludique et pédagogique

|  2 Commentaires

Que viennent faire les théories de Marx et de Spinoza dans un film Bollywood ? Cette association qui peut sembler au premier abord incongrue est en fait le résultat d’un exercice proposé par François Jourde, enseignant en philosophie. L’objectif est de stimuler la créativité des élèves afin qu’ils se réapproprient les notions qui ont été vues en cours. Le résultat est souvent hilarant et les participants prennent en général beaucoup de plaisir à réaliser ces vidéos. Mode d’emploi et retour d’expérience.

L’objectif pédagogique

Il s’agit de mettre à disposition des élèves ou des apprenants un extrait vidéo, sans voix off compréhensible. L’objectif est ensuite de retravailler un contenu (une notion ou l’explication d’un phénomène par exemple) pour le transformer et coller à l’extrait vidéo. Les apprenants devront donc créer des dialogues adaptés, en fonction de ce qui se passe à l’écran. Le formateur peut ainsi vérifier la compréhension des contenus qu’il a abordés. En effet, le fait de devoir écrire des dialogues oblige à reformuler ce qui a été appris et cela ne peut se faire que si les notions ont été bien comprises.

Comment faire ?

Solution rapide et automatique 

L’agence Graphéine propose une petite application avec une sélection d’extraits de courtes vidéos Bollywood (une cinquantaine). Pour chaque vidéo, on peut ajouter 3 sous-titres différents. La vidéo est générée automatiquement et vous est envoyée.

Dans un contexte de formation, il peut être compliqué d’utiliser ce programme car la limitation des 3 sous-titres ne permet pas de développer des contenus.

Solution artisanale et souple

  1. Choisir sur Youtube la vidéo qui servira de support
  2. Télécharger la vidéo : http://www.telechargervideoyoutube.com/
  3. Incruster les sous-titres : http://korben.info/creer-des-sous-titres-pour-vos-videos-sans-perdre-1-seconde.html

sous-tritres-sydologie2

Retours d’expérience

Une formatrice dans un grand groupe français a récemment utilisé l’exercice du sous-titrage pour conclure un séminaire. L’objectif était d’évaluer et de valider la mémorisation des principaux thèmes abordés et de finir sur une note ludique.

Voilà son retour : « Les participants ont vraiment joué le jeu et quand j’ai projeté les résultats (en présence de la direction), ce fut un grand moment de rigolade et d’applaudissements. Un questionnaire à froid a été envoyé aux participants la semaine suivante : ils ont placé cette séquence en N°1 du classement des points forts du séminaire !».

Exemples d’utilisation en formation

Tester un discours commercial

Faire la synthèse d’un séminaire

Mettre en situation décalée un discours d’accueil (hôtel, restaurant)

Faire travailler sur les valeurs d’une marque ou sur la culture d’entreprise

Valider des notions théoriques apprises en formation


 , , ,

Articles similaires

L’expérience de Milgram

Aujourd’hui, âme sensible s’abstenir, nous allons parler d’une expérience, horrible mais fascinante : l’expérience de Milgram (1961). Milgram est célèbre…


 2 commentaires


  • PINEL Véronique

    Bonjour,

    Article très intéressant comme toujours dans votre lettre.
    Toutefois, ne peut-on pas avoir des problèmes de droits d’auteurs en utilisant ainsi des vidéos ?
    Cordialement.

    Répondre

    • Sylvain Tillon

      Bonjour,

      Dans le cadre d’un usage interne, cela ne pose pas trop de soucis !
      Sinon, il est possible d’acheter les droits sur ces vidéos via des sites spécialisés (et c’est très abordable).
      Cordialement,

      Sylvain

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.