Symbaloo

|  2 Commentaires

Dès le premier contact avec le site symbaloo.com vous êtes plongé dans l’univers de cette interface, qui se donne pour ambition de rassembler tous nos sites favoris, visibles au premier coup d’œil et de simplifier le partage et l’organisation de nos ressources web. Ses petits cubes ne manqueront pas de vous rappeler 2048, mais pas de panique, Symbaloo est bien moins casse-tête !

Comment cela fonctionne ? On ne peut plus simplement. Vous vous inscrivez sur l’interface en renseignant une adresse mail et un pseudonyme. Ensuite, vous vous laissez guider par l’interface très intuitive ou suivez les instructions à l’écran grâce à l’item « start tour » ou encore la vidéo de présentation.

Symbaloo 1

C’est simple à utiliser, ok. Mais à quoi ça sert ? A rassembler tous vos sites préférés sur une seule et même plateforme, pardi ! L’idée est de remplacer les petites cases noires, appelés « blocs », par vos sites favoris, qui apparaîtront ensuite sur votre interface personnelle.

Symbaloo 2

Vous pouvez ensuite organiser et regrouper vos blocs par « webmix » (comprendre « ensembles de blocs ») et de piocher parmi les webmix créés par d’autres internautes. Car oui, vous pouvez décider de partager votre pot pourri de sites web avec l’ensemble de la communauté d’utilisateurs de Symbaloo et profitez de ceux des autres. Et c’est là un avantage de l’interface : elle permet, au-delà du simple fait de rassembler vos sites favoris, d’en découvrir de nouveaux. Au-delà des sites web, vous pouvez intégrer une vidéo en particulier ou un googledoc, ce qui vous permet de mettre de côté une vidéo, une conférence ou un article et d’y revenir plus tard pour le consulter.

Le site Symbaloo étant gratuit, une version Premium payante (compter entre $1,40 et $4,50 par an et par utilisateur) offre une plus large gamme de fonctionnalités, comme la possibilité pour le professeur de bloquer l’accès à certains sites.

Bien que la plateforme n’ait rien de révolutionnaire, elle peut être un excellent support de veille pédagogique afin de découvrir de nouveaux sites sur un thème particulier et de mettre en liens différentes ressources web. Elle se rapproche en cela d’outils pédagogiques comme Delicious ou Bunkr, en plus intuitif peut-être.

Source de l’image à la Une : Symbaloo

LES + :

  • Prise en main rapide

  • Gratuit
  • Très graphique

LES – :

  • L’interface peut devenir illisible si l’on est pas organisé


 , , , , , ,

Articles similaires

Delicious

« Delicious » pourrait être le nom d’une marque de cupcakes ou de la nouvelle gamme de produits Victoria’s Secret.…


Bunkr

Bunkr est une solution qui mêle veille et logiciel de présentation. Le concept est assez simple. Quelque chose vous plaît…


 2 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *