La vidéo interactive : Hapyak

|  1 Commentaire

Après Adways la semaine dernière, parlons aujourd’hui de « Hapyak ». Alors non, Hapyak n’est pas un parc d’attraction pour des Yaks contents (ok, elle était facile), mais bel et bien un outil pour créer des vidéos interactives. Petit tour d’horizon.

Hapyak, en bon outil de création de vidéos interactives, permet d’ajouter 3 types de contenu à vos vidéos :

Des liens cliquables qui renvoient vers d’autres sites. Pour cela, vous n’avez qu’à placer un bouton où vous le souhaitez sur la vidéo, paramétrer le temps d’affichage du bouton et la page vers laquelle il renvoie, et le tour est joué ! Deux bémols cependant : déjà les boutons sont assez moches, et ressemblent à des rectangles faits sous Powerpoint. Ensuite, lorsqu’on clique sur un bouton, on est directement renvoyé vers un nouvel onglet de notre navigateur… alors que la vidéo continue de se dérouler !

Des quiz. Alors là, rien de vraiment notable : on paramètre un quiz à un moment de la vidéo, la vidéo s’arrête, le spectateur répond à la question. J’ai envie de dire : normal.

Des annotations manuelles. Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez très facilement dessiner du contenu en plus sur une vidéo. Alors soyons clairs, l’idée n’est pas de vous transformer en Michel Ange, mais plutôt d’ajouter facilement une flèche pour pointer un élément ou d’entourer un élément important par exemple.

Hapyak

On peut enfin ajouter un 4ème type de contenu : des iframes. Un iframe est un emplacement que vous positionnez sur votre vidéo, et dans lequel peut s’ouvrir une nouvelle page web. Malheureusement à chaque fois que nous avons testé cette fonctionnalité, tout a planté. Plutôt à déconseiller pour l’instant !

Hapyak permet également d’ajouter des chapitres, les « bookmarks », à votre vidéo. Vous pouvez ainsi segmenter votre vidéo, et permettre aux apprenants d’y naviguer très simplement. Vous pouvez également proposer un quiz en fin de vidéo, et renvoyer vers la partie de la vidéo correspondante si la réponse donnée est fausse.

La prise en main d’Hapyak est plutôt immédiate, mais attention : toute l’interface est en anglais et demande parfois une petite maîtrise de la langue de Shakespeare. Mais bon, cette barrière linguistique sera très vite effacée par les tarifs pratiqués : Hapyak propose soit de réaliser 5 vidéos gratuitement, soit un abonnement à 100€ les 5 vidéos par mois, et toute vidéo supplémentaire sera facturée 1$.

LES + :

  • Prise en main rapide

  • Prix très attractif

  • Bookmarks

LES – :

  • Tout est en anglais
  • Les iframes sont bugués


 , , , , ,

Articles similaires

 Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *