Quand Internet se met à diplômer

|  1 Commentaire

Cet article a été rédigé par Anne-Julie Robineau qui rejoint l’équipe des Sydologues !

Openclassrooms est une plateforme proposant des MOOC (anciennement connu sous le nom de Site du Zéro) qui offre des cours d’informatique complets et humoristiques à la fois, des langages les plus basiques à la programmation complexe. Le site propose depuis peu des cours dans le domaine des sciences humaines et projette de se consacrer aux arts. Retours d’expérience.

Une plateforme attractive

Littéraire de goût et d’âme, j’ai testé cette plateforme d’apprentissage pour m’initier à la création de sites web et ainsi ajouter une corde à mon arc. Pour ce faire, je me suis formée aux langages HTML et CSS, indispensables à la construction d’un site. La formation est découpée en chapitres, subdivisés en sous-parties. Les sous-parties ont chacune un niveau de difficulté différent et sont censées être maîtrisées au terme d’une durée définie. Dans mon cas, le chapitre sur les langages HTML et CSS étaient d’un niveau facile et à réaliser en quatre semaines.

Les cours, bien que denses, sont ponctués de propositions de quiz et d’exercices qui fixent immédiatement les connaissances tout juste acquises. Le style du contenu est étonnamment léger, voire amical. L’usage d’émoticons et d’apostrophes au lecteur, qui pourrait être outrageux dans un support pédagogique classique, encourage à poursuivre l’apprentissage car il pallierait presque l’absence de contact humain : « Bon, ok, ce n’est pas encore le nirvana, mais c’est un bon début ».

L’école à la maison

Trois modes d’apprentissage sont disponibles selon les besoins de l’utilisateur :

  1. La consultation libre et gratuite des cours textuels sans objectif particulier ;
  2. L’inscription gratuite aux cours pour bénéficier de vidéos explicatives en un temps limité ;
  3. La souscription à un compte premium (entre 20 et 300 euros par mois, selon les services) qui donne accès à tous les services :

En effet, le site a mis en place un système de comptes premiums qui permet notamment de télécharger de manière illimitée des vidéos et des supports de cours, et même d’être suivi par un professeur particulier. Si l’utilisateur est suffisamment assidu, qu’il achève les chapitres d’un cours et qu’il réussit le quiz final,  ce compte premium lui permet d’obtenir un certificat de réussite : celui-ci est reconnu par l’État et convertible en crédits ECTS (système de points pour valider des matières à l’université). Cela offre ainsi la possibilité à de nombreuses personnes de devenir, par exemple, développeur web seulement grâce à leur écran (et leur argent). Cette innovation remet en cause les formations traditionnelles en prouvant que mêmes les autodidactes peuvent être récompensés pour leur travail.

Ce n’est pas parce que la majorité des contenus est gratuite que la qualité n’y est pas. Les cours, grâce leur déroulement progressif, par leur interactivité et par leurs récapitulatifs efficaces, m’ont suffi à connaître les bases de ces langages pour, déjà, être autonome sur des CMS tels que WordPress ou Joomla, qui requièrent des retouches au niveau du codage pour un meilleur rendu.

Pour tester ce MOOC : http://openclassrooms.com/

Source image : http://www.atelier.net/trends/articles/etudiants-preferent-methodes-traditionnelles-apprendre


 , , , , ,

Articles similaires

 Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.