Le Printemps de l’éducation, qu’est-ce que c’est ?

|  1 Commentaire

Cet article a été rédigé suite à un entretien avec Blandine Swyngedauw, coordinatrice communication du Printemps de l’éducation.

Un mouvement citoyen

Le Printemps de l’éducation est une association née en 2012 de la conviction que de profonds changements sont nécessaires dans l’éducation mais qu’ils ne viendront pas des pouvoirs publics. Bien que tout le monde reconnaisse l’accroissement de certains problèmes (échec scolaire, sentiment d’impuissance des enseignants, perte de sens, déconnexion avec l’évolution de la société), aucune réforme n’est lancée pour repenser en profondeur l’Éducation nationale.

Tout comme pour les « Printemps » qui ont secoué de nombreuses régions du monde ces dernières années, c’est donc par le bas, par la société civile qu’un renouveau peut être impulsé. Si les parents, les enseignants, les élus, les associations, les écoles et les entreprises prennent réellement conscience que l’éducation doit être plus bienveillante avec l’enfant, respecter son rythme et lui donner le plaisir d’apprendre, les choses finiront par bouger d’elles-mêmes !

Deux actions phares

Pour alimenter un tel mouvement citoyen, le Printemps de l’éducation s’est notamment donné deux missions :

1) Favoriser les échanges autour de pratiques éducatives innovantes, notamment grâce à l’organisation de comités locaux, de rencontres entre mouvements pédagogiques alternatifs (Montessori, Freinet, Steiner….) et d’un Tour de France du Printemps de l’éducation. Ce dernier, lancé en octobre 2013, consiste à organiser dans différentes villes des rencontres entre tous les acteurs de l’éducation (élus, enseignants, parents, enfants, éducateurs, personnels de santé…). Toutes les étapes sont ouvertes au grand public et déboucheront sur des rencontres nationales les 21 et 22 mars 2015 (à la Gaité Lyrique à Paris).

2) Fédérer un réseau d’acteurs, notamment grâce à la constitution d’un annuaire qui recense toutes les initiatives, projets, structures et individus œuvrant pour un renouveau éducatif et d’un agenda qui permet de se tenir informé de tous les événements organisés par le réseau. L’annuaire et l’agenda sont tous deux collaboratifs (chacun peut les compléter) et consultables gratuitement en ligne.

Des ambitions pour les 2 années à venir

Le Printemps de l’éducation n’a pas l’intention de se reposer sur ses lauriers et s’est déjà fixé de nouveaux objectifs pour les années à venir. Entre autres :
– faire évoluer son site vers une plateforme plus interactive sur laquelle on pourrait trouver des ressources (vidéos, documents, livres…) par thématique et par type de support ;
– développer un réseau de comités locaux, d’abord en France puis en Belgique et en Suisse ;
– créer un centre de formation et de recherche transdisciplinaire sur l’éducation et la formation tout au long de la vie ;
– créer un observatoire national, voire européen, de la diversité éducative pour faire de la veille ;
– créer un fonds solidaire pour accompagner la création d’écoles aux pédagogies alternatives.

Pour en savoir plus : http://www.printemps-education.org/


 , , , , , , , , , , ,

Articles similaires

 Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *