PEDAGOGO #45 – FRIEDRIECH FRÖBEL

|  Laissez vos commentaires

Chaque lundi, nous vous proposons de voyager dans l’Histoire de la pédagogie, à travers les portraits des plus grand.e.s pédagogues et théoricien.e.s qui ont influencé nos modèles contemporains.
 

Friedriech Fröbel, c’est qui ?!

 

 
Friedriech Fröbel est un pédagogue allemand né en 1782 et mort en 1852. Il est particulièrement célèbre pour être l’inventeur des Kindergarten, valorisant l’importance de la pédagogie dès la petite enfance, avant l’entrée à l’école. Une idée qui s’est rapidement répandue à travers le monde.
 
Il commence sa carrière de professeur un peu par hasard dans une école qui applique les méthodes de Pestalozzi. Il y découvre sa vocation pour la pédagogie, et se base sur les travaux de Pestalozzi pour construire et développer ses propres idées.
 
Il écrit son livre L’éducation des Hommes (Die Menschenerziehung) en 1826 dans lequel il décrit les idées fondatrices de sa pédagogie : le développement du jeune enfant au sein de son environnement, en interaction avec les autres et avec la nature, et l’importance du jeu dans son développement.
 
Quelques années plus tard, en 1840, il crée le premier Kindergarten au monde. La pédagogie y repose sur 4 piliers :
 
1. Des activités de manipulation : Fröbel conçoit et crée des jouets en bois et en tissu. Ils doivent permettre à l’enfant de découvrir avec ses mains et à travers le jeu, qu’il invente et crée lui-même. Les jouets ont différents poids, texture et taille, et les activités possibles sont nombreuses : jeux de lancer, constructions, etc. Très proches des idées portées par Maria Montessori un peu plus tard, Fröbel soutient que le rôle de l’éducateur est de donner à l’enfant un cadre lui permettant de jouer, et ainsi d’apprendre, sans danger et sans entrave.
 
2. Des activités physiques et de mouvement pour permettre aux enfants de mieux appréhender leur corps. Ces activités prennent également la forme de jeux inventés par les enfants.
 
3. Le chant et la poésie pour initier l’enfant au sentiment religieux, car Fröbel est un fervent catholique.
 
4. Des activités de jardinage pour apprendre la patience, le respect et comprendre leur place et leur lien avec la nature.
 
En parallèle, en 1846, Fröbel crée une école pour former les instituteurs et éducateurs de jeunes enfants à ses méthodes.
 

Et Friedriech Fröbel, ça donne quoi aujourd’hui ?

 
En 1851, 1 an avant sa mort, la Prusse interdit et fait fermer les Kindergarten qui se sont développés. Mais, les éducateurs que Fröbel a formés vont voyager et transmettre ses idées à travers le monde. Aux États-Unis, ses travaux inspireront Elizabeth P. Peabody et Adolph Douai qui ouvriront là-bas les premiers Kindergarten anglophones. 10 ans plus tard, l’interdiction est levée en Prusse et les kindergarten connaissent un nouvel essor.
 
Par ses jouets et les concepts pédagogiques qu’il a apportés, Friedriech Fröbel a largement inspiré les pédagogues de l’éducation nouvelle, plaçant l’enfant au cœur de la pédagogie et le jeu au cœur de l’apprentissage.
 

Quelques ouvrages (un) de Friedriech Fröbel à consulter :

L’éducation des hommes (traduction disponible en anglais) : Die Menschenerziehung
– Chants pour les mamans, les jeux et les câlins : Mutter-, Spiel-, und Koselieder
 
 
 


Amélie Wallut

  • Consultante en pédagogie

Lire, observer, expérimenter, essayer, aimer… Tout pour ne pas mourir bête !

J’ai toujours aimé débroussailler les sujets compliqués, les reformuler et les synthétiser, bien souvent sous la forme de schéma : la satisfaction de comprendre et de réussir à expliquer. Chaque nouveau sujet me donne envie d’en savoir plus, tout m’intéresse, en particulier les sujets techniques et scientifiques qui me fascinent.
Chez Sydo, la cerise sur le gâteau, c’est de pouvoir rendre tout ça beau grâce à nos illustrateurs, et interactifs grâce à nos développeurs. Un trio gagnant pour un résultat clair, beau et motivant !
 

Articles similaires

L’expérience de Milgram

Aujourd’hui, âme sensible s’abstenir, nous allons parler d’une expérience, horrible mais fascinante : l’expérience de Milgram (1961). Milgram est célèbre…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.