PEDAGOGO #14 – DAVID KOLB

|  Laissez vos commentaires

Chaque lundi, nous vous proposons de voyager dans l’Histoire de la pédagogie, à travers les portraits des plus grands pédagogues et théoriciens qui ont influencé nos modèles contemporains.
 

David Kolb, c’est qui ?!

 

 
Né en 1939 dans l’État de l’Illinois, David Kolb est un pédagogue américain contemporain. Docteur en psychologie sociale de l’université Harvard, David Kolb concentre son champ de recherche dans l’apprentissage par la pratique ou « apprentissage expérientiel », tout en s’inspirant des travaux de John Dewey et de Jean Piaget sur la construction du savoir.

Il parvient alors à modéliser la manière naturelle avec laquelle tout individu apprend. Celle-ci suivrait un cycle en quatre phases, appelé cycle de Kolb :

1- L’expérimentation concrète, où l’apprenant vit une expérience nouvelle en mobilisant ses connaissances et ses compétences antérieures ;
2- L’observation réfléchie, où l’apprenant analyse ce qu’il vient de vivre sur le plan émotionnel et cognitif, et se questionne notamment sur l’adéquation entre ses connaissances antérieures et le résultat de ses actions ;
3- La conceptualisation, où l’apprenant tente de généraliser le cas particulier qu’il vient d’expérimenter pour en retirer une vérité constante (ex : une théorie, une loi, un modèle, etc.) ;
4- L’expérience active, où l’apprenant émet des hypothèses issues du cas général précédemment énoncé, et les teste afin de les valider. Ces tests forment alors la base expérimentale pour initier le cycle suivant.

David Kolb note que les individus développent des prédilections pour certaines phases du cycle. Il attire ainsi l’attention des pédagogues sur la démarche pour s’adapter au profil de leurs apprenants.
 

Et David Kolb, ça donne quoi aujourd’hui ?

 
David Kolb est aujourd’hui un incontournable. Le cycle de Kolb inspire de nombreux concepteurs pédagogiques, alors assurés de créer une formation fonctionnelle basée sur l’ensemble des étapes de l’acquisition d’une connaissance ou d’un savoir-faire. De plus, s’intéresser à la manière avec laquelle travaille un élève est une démarche résolument moderne, qui s’inscrit dans les approches centrées sur l’apprenant.

Néanmoins, selon certaines critiques, les styles d’apprentissage que décrit Kolb peuvent emprisonner les élèves dans des cases rigides (voire erronées si le diagnostic n’est pas pertinent), et dicter une méthode d’enseignement basée uniquement sur les activités préférées de l’élève.
 

Quelques ouvrages de David Kolb à consulter :

– Experiential Learning: Experience as the Source of Learning and Development
– The Kolb Learning Style Inventory 4.0
– Comportement organisationnel : une démarche expérientielle
– Toward an Applied Theory of Experiential Learning
– How you learn is how you live
– Conversational Learning: An Experiential Approach to Knowledge Creation

 
 


 , , , , , ,

Soufiane El Jai

  • Master en management – EM Lyon

De l’école au travail, tous les savoirs et les compétences m’ont toujours fasciné ! J’ai l’intime conviction que n’importe qui peut se passionner pour n’importe quel sujet si on le lui présente d’une manière passionnée et passionnante. Tel est aussi le sens de mon travail chez Sydo. En équipe, nous mettons tout en œuvre pour créer des formations toujours plus innovantes et engageantes !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.