Les pédagogies alternatives à l’école : état des lieux

|  Laissez vos commentaires

Enseigner différemment. Une envie qui semble bien utopique dans un système qui n’encourage pas forcément les enseignants à sortir du cadre existant. Pourtant, certains professeurs cherchent à innover en matière d’enseignement et s’inspirent pour cela de pédagogues qui ont développé de véritables modèles alternatifs. Tour d’horizon.

En France, près de 100 écoles expérimentent des pédagogies différentes, ce qui correspond à 20 000 élèves. Parmi elles, certaines s’inspirent des théories de Maria Montessori, Célestin Freinet ou encore de Rudolf Steiner. Le point commun à ces pédagogies est d’accorder une place aussi importante aux mathématiques ou au français qu’aux activités artistiques ou manuelles. L’accent est mis sur le développement des compétences propres de chaque enfant.

La pédagogie Freinet

« Pour Freinet, ce qui motive un enfant, c’est de construire des projets qui s’adressent au monde extérieur », souligne Marie-Laure Viaud, maître de conférence en sciences de l’éducation et auteure de plusieurs livres sur l’éducation nouvelle. Les projets peuvent prendre différentes formes : organiser un événement, monter une pièce de théâtre, écrire une nouvelle. L’élève n’apprend plus en faisant des exercices déconnectés de la réalité mais en cherchant à atteindre un objectif, dont il comprend l’enjeu.

Par ailleurs, encourager les élèves à avoir confiance en eux est un autre fondement de la pédagogie Freinet : les enseignants valorisent d’abord ce qui a été réussi avant de pointer ce qui ne va pas.

La pédagogie Montessori

Maria Montessori a développé une pédagogie dont le principe est de s’adapter au rythme particulier de chaque enfant. Il existerait des périodes « sensibles » durant lesquelles l’enfant est plus à même de développer telle ou telle compétence. Le professeur est alors un accompagnant qui va permettre à l’élève de développer ses potentiels et de lui laisser le temps de découvrir les choses par lui-même. La salle de classe Montessori contient un matériel pédagogique spécifique qui lui permet de compter, de se repérer dans l’espace ou encore d’apprendre à lire.

La pédagogie Steiner

Développée à partir des idées du philosophe autrichien Rudof Steiner, la pédagogie Steiner cherche à rendre pratiques les notions à apprendre« Pour résumer, j’aime dire que l’on s’adresse à la tête mais aussi au cœur et au corps, décrit Nina, enseignante. Quand on étudie la grammaire, on parle du pays des mots où vivent les chevaliers du nom, qui ne sortent jamais sans leurs écuyers déterminants.» La pédagogie Steiner prévoit également l’apprentissage de deux langues vivantes dès le cours préparatoire, et des stages dans les secteurs agricole, industriel et social, au collège et lycée.

Ces différents modèles pédagogiques ne sont pas accessibles de la même manière. Si la méthode Freinet est implantée au sein des écoles publiques, dans certains quartiers populaires, les pédagogies Montessori et Steiner sont dispensées uniquement au sein d’écoles privées, souvent peu accessibles pour les foyers les moins aisés.

Source de l’image à la Une : lasemainemontessori.com


 , , , , , ,

Articles similaires

PEDAGOGO #23 – LEV VYGOTSKY

Chaque lundi, nous vous proposons de voyager dans l’Histoire de la pédagogie, à travers les portraits des plus grands pédagogues…


Learning bullshit

A l’occasion d’un salon dédié à la formation professionnelle au XXIe siècle, nous avons été témoins d’un échange entre 2…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.