DocExplore

|  Laissez vos commentaires

Oyez oyez, Amis de Sydologie, je ne vais pas écrire un article en latin ou en langue d’oïl, mais je vous demanderai ici un peu de solennité : nous allons parler de DocExplore, un outil de numérisation de manuscrits.

DocExplore c’est quoi ?

DocExplore est un outil à licence libre, mis en place par les universités de Rouen et du Kent (Grande Bretagne) et pensé à l’origine pour créer des manuscrits augmentés : les archivistes, documentalistes ou bibliothécaires de tout poil peuvent scanner des manuscrits et y ajouter du contenu texte, photo, son ou vidéo. L’objectif de la démarche est double : permettre au grand public de consulter des documents qui sont rarement exposés – car très fragiles – et fournir des informations supplémentaires et nécessaires à la compréhension de ces documents (souvent en vieux français ou en latin).

DocExplore-image1

« Mais pourquoi parler d’un tel outil ici ? », me direz-vous. Eh bien depuis qu’il est disponible en téléchargement libre (pour Windows ET Mac, s’il vous plait), certains qualifient DocExplore « d’outil de création de livre numérique » (il a d’ailleurs fait couler pas mal d’encre virtuelle). En effet, comme il était initialement prévu pour traiter des documents anciens, le rendu final prend l’aspect d’un vieux livre avec une couverture et un effet de page qui se tourne (effet très bien réalisé au passage).

En réalité, DocExplore est plus proche de ThingLink, dans le sens où il permet d’ajouter des zones d’intérêt à des images importées dans le logiciel. Vous pouvez ajouter simplement du contenu à toutes les zones d’intérêt définies, et l’utilisateur n’aura qu’à cliquer sur une zone pour l’activer. Le gros avantage de DocExplore par rapport à ThingLink est le fait de pouvoir faire défiler les images : si vous avez plusieurs images sur le même thème, elles seront toutes présentes dans un seul et même espace.

DocExplore-image2

Bon, par contre, soyons francs, l’interface générale de création de documents DocExplore n’est pas très intuitive : je me suis souvent demandé « Comment on fait pour… ? » et « Tiens, à quoi il sert ce bouton ? ». Et pour être entièrement franc, elle n’est pas très sexy non plus : elle ressemble plus à un logiciel de logistique pour Windows XP qu’au dernier outil à la mode pour créer des livres numériques. D’ailleurs, lors de mes essais, je n’ai pas réussi à changer la couverture du livre que j’avais créé, et je suis resté bloqué avec un visuel de livre ancien en cuir, qui ne colle pas à toutes les thématiques (en l’occurrence, les années yéyé en France).

En somme, DocExplore répond bien aux besoins pour lesquels il a été pensé, mais il peine à convaincre pour créer de véritables livres numériques. On ne peut en effet que regretter le manque de maniabilité et l’absence de certaines fonctionnalités qui feraient d’un livre numérique un bon livre numérique : quiz, systèmes de jeux simples paramétrables (comme des puzzles, des mémorys…), etc.

PS : Même si nous nous sommes écartés des manuscrits d’antan, je souhaiterais finir sur une nouvelle note solennelle, avec cette magnifique citation latine : « Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà. Eh bien ça, par exemple, ça veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même. » François Rollin, Kaamelott, Livre III, L’Assemblée des rois 2e partie, écrit par Alexandre Astier.

DocExplore-image3

LES + :

  • Gratuit
  • Multiplateforme
  • Permet de créer des dossiers d’images augmentées

LES – :

  • Prise en main
  • Aspect final un peu vieillot
  • Trop peu d’interactivité pour un livre numérique


 , , ,

Articles similaires

VTS Editor

Un éditeur de simulations d’entraînement VTS Editor est un outil qui permet de créer des mises en situation virtuelles, c’est…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *