Prezi vs PowerPoint : le retour de PowerPoint et la mise à mort de Prezi

|  Laissez vos commentaires

Annoncé comme le super-nouvel-incroyable outil de présentation qui allait tout révolutionner, Prezi a connu dernièrement différentes mises à jour qui ont laissé la rédaction plus que dubitative. Retour sur un joli plantage.

L’avènement de Prezi : on était tout moites

Quand on a découvert Prezi – en 2013 si je me souviens bien, on était plus excités que des gamins la veille de Noël : on avait enfin trouvé une alternative crédible à l’indéboulonnable et poussiéreux PowerPoint, alternative qui collait point par point à ce que devait être un bon support de présentation :

  • Prezi permet-il de faire un schéma qui donne une vision d’ensemble des contenus abordés, là où PowerPoint n’est que linéarité ? OUI.
  • Prezi fait-il la part belle à l’illustration et aux mots-clés, là où PowerPoint invite à rédiger toujours plus de texte dans les slides ? OUI.
  • Prezi permet-il d’insuffler du mouvement dans sa présentation pour mettre en valeur des niveaux d’information différents, là où PowerPoint propose une transition type « Rebond » ? OUI.

Bon, j’exagère et en réalité PowerPoint n’est pas si mal que ça, c’est souvent la manière de l’utiliser qui pèche. Et Prezi, mal utilisé, peut également s’avérer catastrophique. Mais Prezi nous a quand même permis de faire des présentation dont nous étions très fiers, comme celle-ci ou encore celle-ci.

Une débandade depuis 2 ans

Tout était donc parfait dans le monde merveilleux des logiciels de présentation, quand tout à coup, sans prévenir personne, Prezi opère une refonte radicale. Bye-bye le Prezi qu’on connaissait et aimait (appelé maintenant « Prezi Classic »), et bienvenue à Prezi Next, une nouvelle mouture clairement orientée « entreprise » :

  • Plus de schéma global, mais plutôt un sommaire interactif sous forme de bulles qu’on peut aller explorer dans l’ordre qu’on veut. Mais au sein d’une bulle ? Des slides qui s’enchainent linéairement, comme avec PowerPoint.
  • Des thèmes, sorte de canevas que vous pouvez remplir avec vos contenus textes sans trop réfléchir.

Comme nous l’expliquions dans cet article, cette nouvelle version nous laissait sur notre faim : même si c’était toujours beaucoup mieux que PowerPoint, de nombreuses fonctionnalités de l’ancien Prezi nous manquaient cruellement.

Un retour en force de PowerPoint

Mais ça, c’était avant : Microsoft a, depuis quelques mois, décidé de donner un gros coup de neuf à son PowerPoint. Ainsi, si vous prenez la dernière version du logiciel, vous aurez toujours accès aux (attention ironie) superbes animations et transitions qui ont fait le succès de l’outil (ironie off), mais vous pourrez surtout profiter de deux fonctionnalités très intéressantes : « Morphose » et « Zoom ».

Je pourrais essayer de vous expliquer pendant des heures et à l’écrit ces deux fonctionnalités, mais le mieux reste encore une démo ! Dans la vidéo ci-dessous, nous nous sommes amusés à aborder le même contenu d’abord avec Prezi Next, puis avec PowerPoint.

À vous de vous faire une idée 🙂

 

 


 , , ,

Raphaël LAUER

  • Diplôme d’ingénieur en Sciences Cognitives – Ecole Nationale Supérieure de Cognitique de Bordeaux (ENSC)

A l’école, j’ai toujours eu l’impression qu’on cherchait à faire des « têtes bien pleines » plutôt que des « têtes bien faites ». Ouais… Pas très utile. On pourrait essayer de faire mieux, non ? C’est ça qui m’intéresse dans la pédagogie : chercher de nouvelles méthodes et de nouveaux outils pour se construire intellectuellement et arrêter de faire apprendre un tas de trucs qui, au final, ne servent qu’à passer un diplôme ou valider une formation.

Articles similaires

Dico Pédago : Andragogie

L’andragogie est la pratique éducative pour les adultes, là où la pédagogie est le pratique éducative pour les enfants. Pour…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.