La révolution techno, c’est pour bientôt ?

|  Laissez vos commentaires

 

La réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte, … Vous avez certainement une vague idée de ce que proposent ces technologies, notamment dans le cadre de la pédagogie. Et pour l’instant, si certaines expériences sont bluffantes ou relativement immersives, il n’est pas rare qu’un petit grain de sable vienne faire capoter la machine : câble trop court, casque inconfortable, pixels ruinant toute projection, etc.

 

Mais que se prépare t-il en coulisses ? Quelles sont les prochaines étapes ? Et surtout que manque t-il à ces technologies pour prendre leur véritable essor, jusqu’à se généraliser à tous les niveaux, notamment pro et perso.

 

Cet article (certes long mais passionnant pour peu qu’on soit très optimiste et un poil rêveur) vous fait découvrir les dernières avancés des entreprises qui travaillent en secret sur les prototypes qui ont vocation à révolutionner ces technologies et par la même, le monde qui nous entoure. Par contre, en termes de visuels vous n’aurez pas grand chose à vous mettre sous la dent, il vous faudra faire confiance à l’auteur de l’article … La partie 2 est particulièrement passionnante puisqu’elle présente les écueils que ces technologies devront surmonter pour devenir véritablement incontournables.

 

 


 , ,

Raphaëlle Guy

  • Diplômée d’un master 2 « communication des organisations » spécialité « gestion de l’information » – Lyon 2

Chiffres, équations, éprouvettes, … J’ai beau souvent ne rien y comprendre, les sciences me fascinent. Au cours de mon parcours, j’ai eu l’occasion de travailler avec de brillants scientifiques qui m’ont permis d’éclaircir certains mystères. Je me suis intéressée à la vulgarisation scientifique, à la médiation culturelle des sciences et à tous les outils innovants qui permettent d’expliquer la science au plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.