Lire sur un écran : est-ce une si bonne idée ?

|  Laissez vos commentaires

Les tablettes redonnent le goût de lire

Une étude du Centre de Recherche Interuniversitaire sur la Formation et la Profession Enseignante (CRFPE) a démontré que la lecture sur tablette ravivait le plaisir de lire chez les élèves de primaire. Au cœur de l’univers numérique dans lequel les enfants grandissent, les textes sur tablette peuvent être partagés sur les réseaux sociaux et sont plus abordables grâce aux dictionnaires intégrés. Cette bibliothèque infinie a quelque chose de magique pour eux, notamment au vu de l’interactivité de cette nouvelle façon de lire.

C’est pour ces raisons que la tablette commence à faire sa place dans les écoles, nécessitant la mise en place de nouvelles pratiques et l’utilisation de nouveaux outils par les enseignants.

Sur tablette, lire avec modération

La lecture sur tablette, si elle est initiée à l’école, peut continuer à la maison. Si l’utilisation de cet objet connecté se poursuit jusqu’au coucher, cela peut retarder l’endormissement et altérer la qualité du sommeil.

« Une exposition de deux heures à la lumière d’appareils rétroéclairés peut supprimer la mélatonine d’environ 22 % » Mariana Figueiro

tablette-lecture2

La mélatonine étant l’hormone du sommeil, la période réparatrice du sommeil paradoxal est amoindrie. Ce manque de sommeil, s’il est permanent, peut avoir de fâcheuses répercussions sur la santé : selon le professeur Charles Czeisler, « le déficit de sommeil pourrait augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires, les maladies métaboliques comme l’obésité et le diabète, ou le cancer. »

Quelles solutions pour les addicts ?

–       Les lunettes à filtre orange contrent les effets des couleurs bleue et blanche des écrans et ainsi, n’empêchent pas le corps de sécréter l’hormone du sommeil ;

–       Certaines applications permettent de filtrer les couleurs et d’adoucir la luminosité d’un écran d’ordinateur, notamment en soirée.

Voir https://justgetflux.com/

–       Les liseuses, faiblement éclairées, sont composées d’encre électronique qui n’a pas d’impact néfaste sur le sommeil.

« La lumière émise par la plupart des appareils de lecture brille directement dans les yeux du lecteur, alors qu’avec un livre imprimé ou une liseuse de type Kindle, le lecteur n’est pas exposé à la lumière réfléchie à partir des pages du livre. » Professeur Charles Czeisler

–       une étude sur le rétroéclairage a été financée par un grand fabricant d’écrans et sur la base de ses résultats, une nouvelle génération d’écrans hybrides (bascule entre rétroéclairage et encre électronique) pourrait voir le jour à l’avenir.

tablette-lecture3
Le gouvernement taïwanais a adopté un nouvel amendement en ce début d’année pour pénaliser les parents qui laissent leurs enfants trop longtemps devant des écrans. On peut leur réclamer jusqu’à 1 400 euros d’amende ou les tenir responsables de la santé de leurs enfants. Alors, restriction sévère ou protection visionnaire ?

 

Source image 1 

Source image 2 

Source image 3 


 , , , , , , , , ,

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.