Le B-A.BA du Conseil National de l’Innovation pour la Réussite Éducative

|  Laissez vos commentaires

Partant du constat que l’innovation n’a pas la place qu’elle mérite au sein de l’éducation, les ministres de l’Éducation nationale et délégué à la réussite éducative ont installé, en 2013, un Conseil National de l’Innovation pour la Réussite Éducative (CNIRÉ). On vous en dit un peu plus !

Le CNIRÉ, c’est quoi ?

Il s’agit d’un conseil qui compte 39 membres, parmi lesquels on retrouve des acteurs institutionnels, associatifs, économiques, et également des experts du domaine éducatif. Il est présidé par Didier Lapeyronnie, sociologue. Il a été installé le 19 avril 2013, pour une durée de 4 ans.

Pourquoi l’avoir mis en place ?

Le CNIRÉ a été pensé comme un centre d’impulsion. Son principal objectif est de réfléchir aux innovations qui permettront de transformer l’éducation nationale en profondeur. I

Le Conseil a également vocation à répondre aux difficultés rencontrées aujourd’hui par l’école, et notamment, le décrochage scolaire.

Ses missions ? La réussite scolaire et éducative

Lors de son installation, le CNIRÉ a identifié trois missions prioritaires. Chacune d’entre elles fait l’objet d’un groupe de travail :

  • Moderniser l’École en favorisant l’engagement du personnel éducatif, en lui donnant les moyens et l’envie de s’investir dans la réussite des élèves. Les acteurs de l’École doivent se sentir libres de prendre des initiatives en matière de pédagogie, et retrouver la confiance de leur hiérarchie vis-à-vis de l’autonomie dont ils font preuve.
  • Ouvrir l’École, et la rendre accueillante pour tous, tout en favorisant le suivi éducatif des élèves. Il est pour cela indispensable de redéfinir les relations entre parents, élèves, École, et partenaires, en renforçant la communication entre les différentes parties.  L’École doit également viser le développement des compétences des familles pour leur permettre de participer activement au système éducatif, et ce, à travers les différentes structures existantes (conseil de classes, conseils d’administration…).
  • Faire de l’École une institution performante, au sein de laquelle tout le monde serait gagnant : des professeurs et membres du personnel éducatif plus épanouis professionnellement, des parents plus impliqués et rassurés, et des élèves plus disposés à apprendre, et tout simplement meilleurs.

Face aux difficultés rencontrées par l’Éducation nationale, le CNIRÉ a ainsi vocation à impulser une évolution du système éducatif, par le biais de l’innovation. Son installation reflète une volonté de dépoussiérer certaines méthodes éducatives, afin de remettre l’élève au centre du système, et de rendre à l’école son statut de modèle en matière de pédagogie.

En savoir plus sur le CNIRÉ

 


 , , , ,

Articles similaires

Dico Pédago : Rapid Learning

  Raccourci de “Rapid e-learning developpement”, le rapid learning est une méthode de conception d’e-learning basée sur l’utilisation de contenus…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.