« Comment susciter l’envie d’apprendre », le debrief du premier Sydospeech

|  1 Commentaire

Le 28 janvier dernier a eu lieu, dans les murs de l’ESDES, nos premières conférences Sydospeech.  L’objectif de ces conférences était simple : réunir 5 intervenants (entrepreneurs, formateurs et enseignants) pour échanger sur le thème : « Comment susciter l’envie d’apprendre ? ». Enfin, échanger est un terme bien réducteur : il faudrait dire débattre, faire réfléchir, inspirer, choquer, bouleverser… Et d’après les retours que nous avons eus, le pari a été gagné ! Voilà 5 idées fortes lancées par nos Speechers :

#1 Speecher, Laurène Castor : « Passer de No Pain No Gain à No Fun No Gain ».

Laurène Castor est revenue sur un mythe un peu trop présent à l’école : on n’apprend bien que dans la douleur, il faut souffrir pour obtenir de bons résultats et parvenir à l’excellence. Pour Laurène, contrairement à cette idée reçue, la meilleure façon d’apprendre c’est de prendre du plaisir. Aux enseignants donc de trouver ce qui motivera les élèves … Parmi les pistes de réponses citées : s’appuyer sur des séries TV ou sur les projets personnels des élèves.

no-fun-no-gain

#2 Speecher, Clarence Thiery : « A distance, le plus gros challenge est de capter l’attention ».

sydospeech-clarence

Capter l’attention des apprenants revient à chercher à les impliquer activement dans une démarche d’apprentissage. Pour cela, il existe quelques principes à mettre en place : surprendre l’apprenant en lui délivrant une information insolite, par exemple, introduire de la gamification en créant un système de récompenses et de progression, ou encore utiliser les intérêts des apprenants.

#3 Speecher, Ange Ansour : « Les enfants voulaient aller sur Mars, alors on a recréé Mars dans le Labo ».

Ange Ansour a mis en place le projet « Les savanturiers ». Il s’agit d’un dispositif pédagogique d’apprentissage par la recherche, destiné à des classes de la maternelle au lycée. Les élèves peuvent endosser une posture de chercheur, poser des questions, définir une problématique, formuler des hypothèses, créer leurs protocoles expérimentaux et réaliser des expériences. Cet apprentissage actif, où les enfants sont maîtres de leurs découvertes, tranche avec l’apprentissage traditionnel instauré à l’école. Il implique donc de redéfinir la posture de l’enseignant qui doit sortir de son rôle de « sachant ».

education-par-la-recherche

#4 Speecher, Stéphane Côté : « Pédagogie 3.0 ? Gestion de classe basée sur l’autonomie, la permanence de l’apprentissage et la créativité ».

Stéphane Côté est venu présenter la pédagogie 3.0, une méthode pédagogique de son invention basée sur l’autonomie, l’engagement, l’entraide et la progression des élèves. Avec la pédagogie 3.0, les élèves sont invités à s’impliquer dans les apprentissages grâce à des activités mettant en jeu la compétition et l’entraide. Parti du constat que pour améliorer les apprentissages des élèves, il faut que ces derniers aient une vision de leur progression, Stéphane a également  créé une méthode de calcul de la progression des élèves, basée sur l’obtention de médailles. Motiver les élèves à apprendre, leur redonner confiance en eux, afin qu’ils aient une meilleure image d’eux-mêmes, voilà les maîtres-mots de la pédagogie 3.0 !

pedagogie-3-0

#5 Speecher, Frédéric Domon : « Libérons les savoirs que diable ! Vive le social learning ».

Frédéric Domon a axé son intervention sur le social learning, un mode de transmission du savoir basé sur l’échange entre les collaborateurs.  Il a détaillé l’intérêt de mettre en place un tel dispositif, ainsi que des modalités concrètes d’application.

sydo-speech

Cette expérience a été pour nous très enrichissante : nous avons appris plein de choses et avons pu rencontrer des gens passionnés et passionnants ! Espérons maintenant que ce Sydospeech ait été le premier d’une longue série ! Vous pourrez bientôt voir et revoir toutes les interventions de nos Speechers en vidéo sur le site Sydospeech.


 , , , , , , , , ,

Articles similaires

 Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.