5 initiatives pour repenser l’espace d’apprentissage

|  10 Commentaires

Bureau, estrade, tableau noir ; et si on sortait un peu de la salle de classe traditionnelle ? Ça tombe bien, c’est ce qu’une partie de la communauté pédagogique mondiale a en tête ! Rivalisant d’idées originales, ces formateurs imaginent les “salles de classe du futur”, faisant la part belle aux nouvelles technologies et au besoin des élèves d’apprendre autrement, avec plus d’interactivité, d’échange… et de confort, dans tous les sens du terme. Sydologie a sélectionné pour vous cinq initiatives intéressantes.

1/ L’école sans aucune salle de classe, à Stockholm

école Stockholm - modulation espace d'apprentissageLe groupe Vittra, qui gère une trentaine d’écoles en Suède, a sans doute créé à Stockholm le paradis de la modulation des espaces d’apprentissage. C’est simple : vous n’y trouverez aucune salle de classe ! Tout a été pensé pour favoriser la curiosité et la créativité des enfants. De larges open-spaces baignés de lumière naturelle sont installés un peu partout, et les meubles ont été conçus pour favoriser les échanges entre élèves. Une “montagne” intérieure surplombe l’école, pour permettre aux élèves d’observer ce que font les autres. À l’intérieur de celle-ci, ils trouveront un espace dédié au multimédia !

2/ L’école aux rocking-chairs, à Lakeside (Pennsylvanie)

Il arrive que les élèves soient stressés, agités, tendus. Pour les aider à se relaxer et à aborder les cours dans le calme, l’école de Lakeside en Pennsylvanie a installé des rocking-chairs dans certaines de ses salles de classe. Une façon pour les enfants de retrouver un mouvement qui les apaisait durant leur enfance. Il faut seulement vérifier que tous les enfants ne se sont pas endormis avant de commencer son cours.

3/ Les PECT, comme à Angers-Paris

C’est la principale tendance dans les écoles qui se veulent connectées : les salles de classe intelligentes PECT (pour Pédagogie en Environnement Collaboratif et Technologique). C’est le choix qu’a fait notamment l’Essca Angers-Paris. Les salles y sont équipées de tables rondes de façon à renforcer les échanges entre élèves et professeurs, ainsi que de vidéo-projecteurs et d’écrans blancs pour offrir une vision à 360° de tous les îlots de travail. Ce système rencontre un tel succès à l’Essca que les professeurs se battent presque pour réserver un créneau dans ces salles !

4/ L’école design, à Londres

Parfois, la modulation de l’espace pédagogique rencontre le design et la créativité architecturale. C’est ce qu’il s’est passé à Londres, dans une école primaire du centre de la ville. Les espaces sont ouverts pour favoriser les rencontres. Colorés, pour stimuler les esprits. Confortables, avec des poufs qui remplacent les chaises. L’école idéale ? On n’en est probablement pas très loin !

5/ La technologie au service du self-learning, au DanemarkHellerup-School-Copenhage-007 - Photo Loop

À l’école d’Hellerup, un quartier de Copenhague, une conception de l’apprentissage (très danoise, pour le coup) se trouve “sublimée” par une modulation de l’espace pédagogique. Pas de barrière, pas de salle de classe, pas de murs : tout est fait pour encourager les élèves, âgés de 6 à 16 ans, à apprendre de la façon qu’ils le souhaitent. La technologie (ordinateurs, tablettes, smartphones) est omniprésente. Et on encourage son utilisation, plutôt que de la craindre !

 

Source image à la Une : Ecole Londres, Hufton Crow

Source image 2 : Ecole Stockholm, Rosan Bosch

Source image 3 : Ecole Copenhague, Photo Loop


 , , , , , , ,

Articles similaires

 10 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.