Gamification, vous avez dit gamification ?

|  11 Commentaires

La gamification consiste à utiliser des mécaniques de jeux pour changer des comportements et susciter la motivation. Cette pratique connaît actuellement un grand succès dans les domaines :

–       du marketing et de la communication où des marques l’utilisent notamment pour faire connaître leurs produits et fidéliser leurs clients,

–       des ressources humaines et du management pour motiver, par exemple, des collaborateurs,

–       de la formation pour améliorer la compréhension de contenus délivrés lors de formations présentielles ou à distance.

Dans cet article, et en toute logique, nous nous intéresserons plutôt à la formation.

Alors comment mettre en place des expériences ludiques dans une formation grâce à la gamification ?

De quelles mécaniques de jeux parle-t-on ?

On dénombre 4 types de mécaniques, chacune correspondant à un profil de joueur. Ainsi, tout formateur souhaitant mettre en place une expérience ludique au sein de sa formation devra être attentif au profil de ses formés, ou alors mélanger suffisamment de mécaniques pour pouvoir contenter le plus grand nombre.

–       Les jeux de rôle servent à vérifier de manière concrète que les apprenants maîtrisent et savent appliquer des connaissances. Ils sont particulièrement appréciés des joueurs « accomplisseurs » qui aiment atteindre leurs objectifs.

o   Dans une formation présentielle, ils peuvent être utilisés pour mettre en situation les formés (ateliers commerciaux, jeux de joutes verbales, etc.).

o   Dans un e-learning, les apprenants peuvent être invités à progresser dans le jeu par l’intermédiaire d’un avatar personnalisé qui accomplit différentes missions.

–       Le storytelling consiste à raconter des histoires qui suscitent l’intérêt et la curiosité des apprenants. Cette mécanique est particulièrement appréciée des joueurs « explorateurs » qui aiment tout voir et tout comprendre.

o   Dans une formation présentielle, le formateur peut, par exemple, raconter une anecdote, un épisode vécu, un problème qu’il a rencontré ou un succès qu’il a remporté en rapport avec le sujet de sa formation.

o   Dans un e-learning, les apprenants peuvent être plongés dans un univers imaginaire qu’ils vont pouvoir explorer au gré de leurs apprentissages.

–       Les jeux de coopération permettent à un groupe de personnes d’allier leur force et d’accomplir ensemble des objectifs. Ils sont particulièrement appréciés des joueurs « sociaux » qui aiment le contact humain.

o   Dans une formation présentielle, le formateur peut, par exemple, demander aux formés de réaliser des séances d’apprentissage ou de réflexion coopératives.

o   Dans un e-learning, les apprenants peuvent réaliser des missions en équipes et ainsi additionner leur score.

–       Les jeux de compétition invitent les apprenants à se dépasser pour atteindre leurs objectifs. Ils sont particulièrement appréciés des joueurs « tueurs » qui veulent toujours être les premiers.

o   Dans une formation présentielle, le formateur peut, par exemple, organiser des tournois ou des quiz de connaissances qui ont pour but de battre les autres joueurs.

o   Dans un e-learning, les apprenants peuvent être classés en fonction de leur score à l’issue du jeu.

Pourquoi gamifier sa formation présentielle ou à distance ?

Jouer revêt de nombreux avantages pour les apprenants :

–       Ils y prennent plaisir : ainsi, toute tâche, au départ rébarbative, devient agréable.

–       Ils sont plus impliqués et donc plus enclins à acquérir de nouveaux savoirs.

–       Ils sont encouragés et en confiance, car le jeu n’a pas d’impact dans la vie réelle : faire des erreurs n’est donc pas grave.

–       Ils sont incités à se dépasser, notamment s’il y a un challenge ou de la compétition.

En bref, le jeu favorise l’attention, l’implication et la motivation des apprenants !

Comment bien gamifier ?

Voici quelques conseils :

–       Définissez les objectifs que vous souhaitez atteindre en mettant en place un jeu dans votre formation : qu’est-ce que ce jeu va apporter aux formés ?

–       Faites en sorte que les tâches réalisées par les apprenants durant le jeu soient adaptées à leur niveau de connaissances, car trop de facilité engendre l’ennui et trop de difficulté engendre le découragement.

–       Donnez du sens à ces tâches en expliquant à quoi elles servent et en faisant en sorte qu’elles soient claires et comprises de tous.

–       Ne noyez pas les apprenants sous une montagne de règles, donnez-les progressivement et à des moments pertinents.

–       Mettez en place un système de récompenses (attribution de points, de niveaux à gagner, etc.), afin de maintenir l’engagement et la motivation des apprenants.

–       Enfin, faites toujours des feed-back, c’est-à-dire des retours d’informations sur ce que font les apprenants, par exemple en leur montrant les erreurs commises, en leur donnant des explications, en les félicitant, etc.

Pour en savoir plus sur la gamification, vous pouvez consulter le livre écrit par Clément Muletier, Guilhem Bertholet et Thomas Lang : La Gamification ou l’art d’utiliser les mécaniques de jeu dans votre business aux éditions Eyrolles.

Source image à la Une


 , ,

Articles similaires

 11 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *