Wiki : le support qui plaira aux apprenants, formateurs et à votre DAF

|  Laissez vos commentaires

Entre impératifs de formation, d’engagement, de satisfaction, de temps et d’argent dans des dispositifs désormais hybrides et vers un développement des organisations apprenantes [1], on peut avoir l’impression d’être pris dans un cyclone.

Aïe. Et si le wiki à lui seul vous permettait de soulager cette pression !? Peu utilisé dans les dispositifs de formation, le wiki offre pourtant beaucoup avec peu de ressources.
 

Qu’est-ce qu’un wiki ?

 
Le mieux placé pour nous répondre peut-être, c’est le site de Wikipédia lui-même, le wiki le plus connu au monde à ce jour.

“Un wiki est une application web qui permet la création, la modification et l’illustration collaboratives de pages à l’intérieur d’un site web.”

Sur ce site au graphisme allégé, chacun d’entre nous peut être un contributeur de manière simple et rapide. Par ailleurs, pour garantir une certaine cohérence, homogénéité et exactitude, des contrôles des nouveaux contenus et des modifications sont réalisés par des modérateurs [2].

Malheureusement, la qualité de modération sur ce site n’est pas toujours optimale comme on peut s’en apercevoir sur la page de la formation-action. En effet, le paragraphe sur l’origine décrit l’histoire d’une méthode appelée l’Action Learning (terme utilisé en France et à l’international hormis au Québec où on parle de l’apprentissage-action). Or, la formation-action et l’Action Learning sont distincts.

En effet, tant la durée que ce qui y est appris est différent, par exemple. Ainsi, la formation-action est un processus d’apprentissage (savoirs, savoir-faire et savoir-être), organisé dans le temps, pour un groupe donné, autour d’un projet ou d’un problème [3]. Alors que la seconde est une méthode qui se déploie lors d’une réunion préparée, qui dure environ 1h30. Ce temps permet la résolution, là aussi d’un problème, qui doit être réel et complexe, aboutissant à l’élaboration d’un plan d’action. Par la diversité des participants et le nombre important d’interactions, l’Action Learning amène à développer rapidement des savoir-être interpersonnels (assertivité, qualité d’écoute, cohésion d’équipe, créativité, etc.) et intrapersonnels (maîtrise de soi, concentration, réflexion, introspection, etc.) [4].
 

Quel est le rapport entre le wiki et la formation ?

 
Que ce soit des concepts comme ci-dessus ou des définitions, des process, des méthodes, etc., le wiki peut réunir des ressources (non documentaires) pérennes et utiles aux apprenants en formation. Les contenus structurés sont enrichis de liens, illustrations et même de vidéos.

Il est à disposition des apprenants pour qu’ils puissent s’y référer à tout moment à travers le moteur de recherche interne.

De plus, ils peuvent, sur proposition d’un formateur, ou seul, créer et partager de nouveaux contenus, relire et modifier des fiches existantes pour les améliorer.

Tout se fait avec assez peu de contraintes notamment techniques et d’appropriation de l’outil. Le site s’enrichit ainsi d’une session de formation à une autre.
 

Les avantages d’un wiki…

 
Le wiki est bénéfique pour tous comme annoncé. Voici un panorama de ses avantages.
 

…pour les apprenants

 

Le wiki peut améliorer la mémorisation, l’individualisation et favoriser l’engagement à tout moment. Il permet de :

Retrouver des notions ou outils vus en cours pour se les approprier ou les approfondir.

Chercher des informations et découvrir de nouvelles notions dès que le besoin s’en fait ressentir, sans avoir besoin de patienter jusqu’à ce qu’elles soient abordées, et ce même après la formation.

Se créer des notes de révision seul ou de manière collaborative.

Partager avec d’autres des notions et des outils, découverts de son côté, sans qu’ils se sentent inondés sur le moment et afin qu’ils puissent les découvrir plus tard.

– Et enfin, il peut être consulté et modifié à tout moment 24/7/365, et même après la formation.
 

…pour les formateurs

 

Le wiki permet d’augmenter l’expérience apprenant, d’individualiser le parcours et de gagner du temps. Il peut servir à :

Enrichir leur animation en y faisant référence (selon le principe de la classe inversée mais aussi de la classe renversée) et en facilitant le processus de co-construction.

Faire créer des contenus (CGU – Contenus Générés par les Utilisateurs) et mettre en place une évaluation entre pairs pour un gain de temps notable.

Engager et renforcer l’estime de soi et le sentiment d’efficacité personnelle des apprenants grâce aux contenus générés.

Réaliser un tutorat [5] plus performant pour du soutien ou de l’approfondissement en fonction du niveau et/ou de l’appétence pour d’autres notions de chaque apprenant.
 

…pour le Directeur Administratif et Financier (DAF)

 

Le wiki représente une économie mais surtout une avancée (certes modeste) quant à la qualité des formations. Il permet de :

Économiser du temps et de l’argent lors de la création et de la maintenance. En effet, le wiki nécessite peu de technique et peut être alimenté ultérieurement et ce, même par les apprenants, d’une session à l’autre dans une stratégie d’apprentissage collaboratif (social learning).

Allonger la durée de vie des contenus du wiki puisqu’ils ont toute leur place même en cas de modification du parcours pédagogique et des autres supports.

Améliorer la qualité des formations au niveau des critères 3 et 4 du référentiel national unique de Qualiopi avec des contenus pour tous, accessibles à tout moment et même au-delà de la durée de la session de formation.

Participer globalement à la conciliation des indicateurs retour sur investissement (ROI) et retour sur les attentes (ROE).

Il existe d’autres supports qui vous permettent de sortir la tête de ce cyclone. Mais le wiki est l’un des seuls, voire le seul 🤔, à répondre aussi bien à autant de besoins et d‘attentes. Bien qu’il nécessite quelques précautions, le wiki a tout pour séduire le plus grand nombre !
 
 
 
 
 
 

[1]

“L’organisation apprenante met en place des stratégies pour apprendre en continu, dans un environnement (ndlr global) changeant et instable. … [Elle] touche donc aussi bien à la culture managériale qu’aux processus de partage et transmission de la connaissance dans une structure.” Antoine Amiel, dirigeant de Learn Assembly. Interview complète à retrouver ici.

[2]

La modération comporte plusieurs activités : relecture, accompagnement des débutants, lutte contre le vandalisme, arbitrage sur une même page, etc. Elles mobilisent des personnes contributrices à qui un statut (ou rôle) est attribué. L’étendue de tous les statuts et activités sont visibles sur cette page de Wikipedia.

[3]

Présentation de la formation-action par le CEDIP (Centre d’Evaluation, de Documentation et d’Innovation Pédagogique du Ministère français de l’écologie).

[4]

L’action learning en 10 questions par MM Belet et Cramier.

[5]

Diaporama sur la posture du tuteur pour amener l’apprenant vers l’autonomie.
 
 
 
 

 


 , , ,

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.