[DOSSIER] TESTS UTILISATEURS ET PÉDAGOGIE #5 : PREPARER SON TEST UTILISATEURS

|  Laissez vos commentaires

 
Cinquième article de notre dossier consacré aux tests utilisateurs, bien sûr écrit par Clément !
 
Le déroulement du test utilisateur étant clair, nous pouvons maintenant passer à sa préparation.
Les tests prennent du temps pour l’entreprise et pour les testeurs : il faut donc les préparer minutieusement pour être le plus efficace possible.
 

1 – Tout commence avec un échange au sein de l’équipe de développement

Quelle partie tester ? À quelle question faut-il répondre ? Faut-il tester le design ? Cet échange va permettre au meneur de comprendre où en est le projet et de savoir comment orienter le test le jour J. Le meneur pourra ainsi prendre les notes importantes sur les points testés. Et écarter les questions sur les problèmes connus ou en cours de résolution.
 

2- Définir le nombre de testeurs

La cohérence des résultats que va apporter le test va dépendre du nombre de participants. Les articles sur le sujet s’accordent pour dire que 5 testeurs permettent d’apporter suffisamment d’informations pour répondre aux questions que l’on se pose.
 

3 – Préparer les fiches de questions et commentaires des testeurs

Après avoir défini en groupe les fonctionnalités testées, il faut maintenant préciser ce qui va être demandé aux utilisateurs. Les questions devront être générales et ouvertes, de préférence avec plusieurs niveaux de réponses (très bien, bien, moyen, mauvais, très mauvais). Il peut également être intéressant de poser des questions sur le test en lui-même (durée, explication, etc.) afin de l’améliorer lui aussi. Les questions pourront être posées pendant et après le test.
 

4 – Pour des prises de notes rapides lors du test il est préférable de préparer des fiches de notes

Ces fiches seront à remplir pour chaque partie du produit testée par la personne qui va mener les tests et/ou par les personnes qui vont les observer. On peut y noter différentes informations : pourcentages de réussite, questions, blocages, ressenti général, actions réalisées VS attendues, etc.
 

5 – Le lieu est également à préparer

Tous les ordinateurs doivent être identiques (versions de Windows et du logiciel testé, matériel). La version d’essai doit être testée au préalable (pour éviter les bugs) et le jour J, tout devra être prêt et utilisable : l’utilisateur ne doit rien avoir à faire d’autre que de tester la solution.
 
 


 , ,

Articles similaires

OUTIL DU LUNDI #48 – MOOVLY

Moovly est une application web de création de vidéos animées permettant d’expliquer du contenu pédagogique de façon intuitive et dynamique,…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.