[DOSSIER] TESTS UTILISATEURS ET PÉDAGOGIE #4 : LE DÉROULEMENT D’UN TEST UTILISATEURS

|  Laissez vos commentaires

Quatrième article de notre dossier consacré au test utilisateurs, bien sûr écrit par Clément et Natacha !

Lors d’un test utilisateur, une seule consigne : ne pas intervenir ! Pour rappel, le test doit suivre une procédure précise : intervenir et influencer le testeur peut donc fausser les résultats.

Ainsi, il faut impérativement que la personne qui mène le test ne fasse pas partie de l’équipe travaillant sur le produit. En effet, il ne faut introduire aucun biais :  par exemple, si vous êtes un des développeurs de la solution et qu’un de vos “cobayes” critique les choix qui ont été faits, il ne faudrait pas que votre égo corrompe les résultats du test  (même de manière inconsciente).

Maintenant que les avertissements d’usages ont été faits, entrons dans le vif du sujet !
 

L’accueil des participants

Qu’il s’agisse de personnes que vous connaissez ou non, leur accueil doit être chaleureux. Il faut détendre les testeurs et si possible commencer à les connaître. Discuter avec eux va permettre de connaître le profil de chacun, de savoir si ils ont l’habitude de participer à des tests, d’utiliser le même style d’application/produit, si le dialogue est facile ou si la personne est plutôt réservée. Cela va influencer la prise de notes lors du test car il faudra nuancer certains propos en fonction du profil de la personne concernée.
Il est par ailleurs important de préciser que c’est le produit qui est testé, et non eux : pensez à indiquer qu’il n’y a pas de mauvaise réponse, de question bête, ou de remarque inutile. Chaque information récoltée permettra d’améliorer le produit, et il faut donc bien que les testeurs expriment ce qu’ils pensent.

L’explication du déroulement du test et de l’application testée se fait également à ce moment. Les outils proposés lors du test (ordinateur à disposition, questionnaires, etc.) ainsi que le déroulement (durée, étapes du test, parties à tester, parties non réalisées) sont présentés et il faut s’assurer que tout le monde ait bien en tête ce qu’il doit faire.

Vient ensuite l’étape de l’installation et du démarrage du test pratique.
 

Le test

Les tâches à réaliser ayant été présentées lors de l’accueil, le meneur doit maintenant observer et TOUT NOTER sur ses fiches. Chaque information est maintenant cruciale et pourrait permettre de résoudre un problème de conception.

Le meneur devra avoir une attitude neutre afin de ne pas influencer le testeur. Ce dernier ne doit pas se sentir jugé car c’est le produit qu’on cherche à améliorer et non lui !

Durant le test il est important que les personnes ayant travaillé sur le projet viennent observer. Elles pourront ainsi voir comment est utilisée leur application, observer certaines interactions que ne connaît ou ne voit pas le meneur. Elles ne devront pas intervenir durant le test pour ne pas influencer les testeurs, le mieux étant qu’elles soient dans une autre pièce avec visibilité sur les tests (miroir teinté, caméra …).

Clôturer le test

À la fin du test, il est important de recueillir les avis de chacun, soit par un questionnaire écrit soit par un échange avec le meneur. Un avis général pourra en être extrait, en dehors des questions spécifiques qui auront été posées lors du test.
 
Ne pas oublier de remercier chaque participant. Ils permettront d’améliorer le produit et pour vous ça n’a pas de prix !
 


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.